Écrit dans un français aux phrases puissamment articulées, structuré par un humour aussi jouissif que celui de Pierre Desporges en son entretien avec Françoise Sagan, Jean-Pierre Minaudier nous promène à travers l'ensemble de la planète par le biais de ses grammaires.

Il constitue par la même occasion une « Défense et Illustration de la note de bas de page » (note 11, p. 20) sous la forme d'une cursivité numérotée en considérant la grammaire « comme une ouverture sur le monde » 20. Bien plus puissant que n'importe quel guide touristique.
Il vous prendrait même peut-être bien l'idée folle d'en apprendre le texte par coeur et, en prime, de suggérer à l'auteur de faire une tournée avec une conférence style TedX...

À n'en pas douter, cet auteur est un irrégulier de la langue, à l'idiome à la fois savant, documenté & précis − attendez-vous à apprendre des tas de choses qui deviennent instantanément essentielles à votre vie −; irrégulier comment ? Niveau Jean-Pierre Verheggen, au moins ! Nivô l'Oulipo le plus déjanté sans les contraintes... Il devrait devenir Satrape du Collège de `pataphysique...

En plus, pour acquérir son opus, il ne vous faudra sortir que trois pièces du plus grand diamètre de notre si peu européenne monnaie.

Et enfin, l'éditeur est le bienfaiteur public qui a rendu disponible l'ensemble des Contrées de J. Abeille. Cela vaut bien encouragement, non ?

Si vous aimez la langue pour la langue, ce livre a été bichonné pour vous ! Et par la même occasion vous vénèrerez désormais le gérondif... 45


Statistiques

Membres
16
Articles
2813
Compteur de clics
1785551

Recherche