La légèreté de l'ombre
sous le saule Marsault femelle,
aux heures chaudes utérines,

fait au corps sans progression
une station si paisible.
Il se mêle aux molécules

de l'air, ébahi de joie
à savourer la langueur
estivale, tendre à souhait

sous la caresse gracile.
Feuilles sèches détachées,
y choient, comme attablées,

bruit mat de belle facture.
Le temps court, nulle vadrouille,
intuitif et disert.


Écritoire


Statistiques

Membres
16
Articles
2862
Compteur de clics
1899021

Recherche