Cheveux emmêlés dans le vent,
les deux amants, qu'une contingence
animée d'innocence humaine

a placés là voici plus de trente ans,
savourent ces instants où leurs longs
balais de l'année s'ébouriffent à plaisir.

Cavalcade sur fond bleu
d'un trot soutenu va
bien au-dessus de la tête des arbres,

qu'ils tiennent hautes pourtant.
Corps au repos, après cette attention portée
à la taille fruitière de l'année,

observe, poreux & disponible,
ces vents vifs par-dessus lumière blonde
par une trouée inonde l'espace proche.

Corps protégé par deux couches
ventile l'esprit, affine
une joie paisible d'être là.

Di 20 11 16

La photo est plus ancienne que le réel 2016.


Écritoire


Statistiques

Membres
16
Articles
2848
Compteur de clics
1867550

Recherche