Avant même de publier sa toute première nouvelle, Le Désert, dans le n°4 de Fiction, "la revue littéraire de tous ceux qui s'intéressent à la fiction romanesque dans le domaine de l'ÉTRANGE, du fantastique, du surnaturel et de l'anticipation scientifique", Jacques Sternberg réalisait un photo-montage de couverture pour le n°3, de février 1954.
J'ai glané d'autres Fiction qui portent également fièrement un photo-montage en couverture de l'auteur.


Le n°6 (mai 54) illustre Le brouillard du 26 octobre de Maurice Renard.

 

Celui du n°20 (juillet 55) évoque La gloire du Comacchio -même auteur-.

 


Mention spéciale au photomontage du n° 21 (août 55) puisqu'il illustre Le Rideau, texte de Jacques Sternberg originellement paru dans Géométrie dans l'impossible et réédité dans ce n°, en compagnie de quelques autres.

Le n°22 (09 55) soutient la nouvelle Gammes à tous les étages de William Morrison.


Le photo-montage du n°25 (décembre 55) vient en soutien du Treizième étage de Franck Gruber.

et le n°26 (janvier 56) en illustration d'une chronique de Jacques Van Herp sur Robert-Houdin.

Le club des amis de Jacques Sternberg l'Iconoclaste en recèle d'autres encore, de sa main et d'autres, sous la rubrique documentation, une vie en images.

 

 

 

 








 


Statistiques

Membres
4
Articles
3552
Compteur de clics
6843207

Recherche