Le sens du terme hypostase précisé    
« Autant de récits qui nous font faire un voyage en dehors de nos certitudes ontologiques.
Tout vacille dans quelque chose que la narration déconstruit
& reconstruit selon un itinéraire
qui voisine avec la mort, avec les portes du tombeau. »
J.-C. Martin, Faut-il brûler les postmodernes ?, 87. Nulle référence n'est faite à l'oeuvre de Jacques Abeille
mais cette phrase constitue néanmoins un commentaire pertinent sur elle aussi,
& notamment pour la pyramide si centrale au récit du Veilleur du jour.
24 1 21  La clé de voûte d'une oeuvre
« La croissance économique, dans les faits, c'est fini,
c'est la fin, mais la fin de tout.
C'est elle qui nous mène aux confins,
au confinement sur une limite
qui se montre de plus en plus indépassable. »
J.-C. Martin, Faut-il brûler les postmodernes ?, p. 34
Une mise à mort de nos servitudes Une brillante initation
aux plus récents développements
en physique théorique:
Tant de certitudes s'éclipsent !
 Une poétique de l'ancrage
23 1 À fond de tranchée
&
22 1 Effervescence intérieure
 Quel corps sait mieux que le sien propre
ce qu'il peut, même s'il sait peu ? 
 Corps condensé
d'intérieur
 Deux ou trois fascinations
héritées de l'enfance
Quand les énormes insectes, venus d'autre part,
virent pour la première fois des hommes,
ils notèrent, stupéfaits:
« Ce sont d'énormes insectes. »
Jacques Sternberg, Divers faits, 50.
 Un avant de l'aube,
à l'ouverture glissée des tentures
La vulgarisation scientifique:
tout un art !
Sois sente, fit le sept en
frôlant l'appoint de son âge.
L'aplomb qu'a acquis une tangente
n'émousse en  rien son nez qui, libre,
vaquait au creux d'une sieste profonde. 12 1 21
 En lectures
« Profitant d'un décor angoissant, ...
Pan lance un bruit comme venu de nulle part,
ricochant en écho entre les rochers. »
D. Astor, La passion de l'incertitude, 27.
[30.01.2019] [15 08 2018] Une poétique de l'ancrage

 

Je ne serai jamais un poète romantique Une autrice incontournable !
Un avis nuancé... débouche sur
une lecture profane