Ce Hors la loi sans tirets assemble en à peine cent pages une vue panoramique sur une histoire du droit brossée à larges traits précis; il en est de plus saillants que d'autres, autant d'étapes transitives. Les bifurcations, les bas-côtés se taillent des morceaux de bravoure synthétiques. Cette Théorie de l'anarchie juridique a tout du pensum qui fera date. Elle plait infiniment. La plume très aguerrie de son auteur a des accointances avec le scalpel. La brièveté de chaque chapitre, il y en a 40 pour 108 pages, leur assure une densité adéquate de contenus qui balisent la matière avec adresse. La phrase De Sutterienne est sans gras. L'ouvrage constitue une introduction structurante au droit ainsi historié.

Des notes encarnées suivront sous peu.