COVID-19: mardi 31 03 Nouvelle / A short story

« Il n'y avait donc que cela pour vous assagir. C'était facile au fond: il m'a suffi de vous angoisser grave, de réveiller en vous ces hantises phobiques des abysses; de jouer sur votre méconnaissance du cycle de la vie & de la mort;

Les inondations à répétition, les tsunamis, les feux de forêts inextinguibles, ces chaleurs extrêmes pendant des semaines, la disparition de vos horizons de sols fertiles, l'inexorable montée du niveau des mers & océans, la disparition de millions d'autres espèces vivantes: rien n'y a fait. Vous refusiez de voir la réalité en face. Je crève, moi ! & sans moi, hein ! Vous feriez quoi ?

& puis j'ai pensé aux invisibles. Je les ai activés, à l'assaut de vos certitudes égoïstes, économistes, de vos soi-disant néguentropies (PHYS., CYBERN. Évolution d'un système qui présente un degré croissant d'organisation. Synon. entropie négative*, puisqu'il faut tout vous dire....).

& là, ça marche ! Vous vous terrez enfin ! La peur au ventre de tomber au champ du déshonneur, victimes aveugles sans enterrement. Vous semblez enfin avoir déterré quelques ressources disponibles proches, présentes sur votre territoire. Votre génie humain parait s'être timidement remis en route. Il sort de sa léthargie léthale. même si les oiseaux de mauvaise augure rôdent encore trop (banquiers, libéraux qui n'ont toujours pas compris, etc.)

Ne relâchez rien. Je vous avais confié les commandes. Mauvaise idée. Réorientez vos vies, sinon... »

La Terre a repris les commandes du Vaisseau, hordes innombrables d'incapables !. L'ère terrestre commence.

 

COVID-17: dimanche 29 03

L'hiver ne s'évince pas comme ça.
L'été ne se décrète pas.
Il se faufile pas à pas

des entrailles de la Terre
& survient quand il est prêt.
Être comblé par le simple,

glissement des jours feulés:
l'accueillir au creux des reins.
Soudain, la fenêtre est d'humeur sombre.

Il s'observe une berceuse branchée,
d'une élégance folle,
dans la chevelure des bouleaux...

 

 & sur ... le sablier ...L'écritoire = cinq tomes poétiques
contenant chacun
plusieurs recueils.
Chaque recueil a
une table des matières.

Radical, libre =
essais en prose
en neuf volumes,
chacun subdivisé
en plusieurs parties.
En tout,
2.800 textes
en dix ans !
(et 10 depuis début janvier 2020)

Mars March Maart 2020
La Terre & Mars à même échelle: source Wikipedia

Les 272 essais philosophiques
(au 27 02 20) sont
d'une part le reflet
d'intérêts philosophiques annexes
à ceux rassemblés
d'autre part en chapitres
:

Spinoza, Jean François Billeter
(un sinologue suisse),
des textes philosophiques personnels
sous forme de bribes, d'Éduc-passion, d'Engagements ainsi que
quelques exercices spirituels;
Augustin Berque
, André Comte-Sponville,
Robert Misrahi, Paul Ricoeur,
Alfred N. Whitehead & Isabelle Stengers.
Chaque chapitre contient à son tour
de nombreux essais qui s'offrent à votre lecture...

 

De quelques fondements
de la vie qui coule en soi
Voir le journal des COVID-uités à la date du 24 mars  

Se déprendre du monde

 COVID-uités: un journal Apprendre à désapprendre au jardin
Lire-solaire
La synthèse: une clé pour comprendre. En profondeur.
Je me délecte !

màj 02 03 20 
Le sensible défini,
la structure de l'ouvrage mise en lumière

et quelques coquilles corrigées...

La grisaille s'agrège
à ce matin matois
Printanières accourues Du corps (mise à jour: 29 02 20)  Philoluminescences