Se pencher ainsi
sert à se penser en soi.
Toute flèche fera bois.

Se creuser de la sorte  
aide à mieux vivre,  
à se sortir de boucles serrées,  
à desserrer les liens par soi noués.

Nul libre-arbitre, juste le sentier  
le moins lumineux le temps  
d’éloigner les ombres.

Comme les racines verbales des chakras*.
Rodin se penche  
comme il le ferait  
sur un wc**.

Shiva danse  
à tour de bras  
dans le feu du soi.


 

* « Le terme chakra, roue, est associé aux racines verbales signifiant: épanouir (l’essence), être rassasié (en cette essence), briser les liens et agir efficacement. » A. Astier, Citations hindoues, p. 112.
** Allons bon, vous n’y aviez jamais pensé ? ttttt….


Statistiques

Membres
17
Articles
3420
Compteur de clics
5218939

Recherche