28 12 21

C'est en étrillant
rigoureusement
nos concessions aux
diverses décadences
extérieures au soi
que se prennent de
meilleures résolutions
pérennes qui, en nous grandissant,
restreignent le champ
de nos emprises néfastes.

La moindre affabulation concessive

nous contraint à des reculs majeurs:
nous les payons cash
et ce, de plus en plus vélocement.

Notre monde nous contraint

à nous en libérer toujours davantage,
d'irrémédiables façons
que nous refusons encore
trop souvent de prendre en considération.

Il est le plus têtu.


Jusqu'à ce que nous cédions

aux neuves contraintes.

Toute contrainte devient libératoire

une fois qu'elle a été comprise &
librement consentie,
dixit en gros
l'OUvroir de LIttérature POtentielle.

 

Statistiques

Membres
4
Articles
3552
Compteur de clics
6859953

Recherche