C'est en lisant la rubrique Égrégore*du numéro d'hiver de la deuxième livraison des très réussies Spéculations du Collège de 'pataphysique que j'ai découvert l'existence d'une petite maison d'édition de derrière les fagots: Les éditions du Lérot.


* Wikipedia, quand elle ne parle pas de contemporains vivants tend à être fiable, précise: « Un égrégore (ou eggrégore) est un concept désignant un esprit de groupe constitué par l'agrégation des intentions, des énergies et des désirs de plusieurs individus unis dans un but bien défini. » Je reprends un peu plus loin: « Dans l'ésotérisme, il s'agirait d'une force qui aurait besoin d'être constamment alimentée par ses membres au travers de rituels établis et définis. Le terme, apparu dans la tradition hermétiste, a été repris par les métaphysiciens, qui l'ont chargé d'un fort potentiel subversif. »


Voici la citation de la page 14 de ce trimestriel:

   

 

La correspondance entre ces deux littérateurs ne m'intéressant pas le moins du monde, je m'en suis toutefois allé voir sur le site entoilé de la maison d'édition. & là, un filon de Fénéonique imbertii absolument richissime est apparu. Après sélection, voici ce qui m'est postalement advenu:


La plume-scalpel de Félix Fénéon est depuis longtemps appréciée ici même; celle de Mallarmé fascine autant qu'elle plait, tandis que des nouvelles assemblées, un peu plus disertes que celles en trois lignes, font des incursions réussies dans le domaine fictionnel. Du petit jus, je vous dis. Quelques heures de finesses emplumées.

 

Statistiques

Membres
17
Articles
3527
Compteur de clics
6658005

Recherche