29 12 20
Chaque matin, chaque éveil
trace un chemin
de moindre risque.

Corps blond réorienté
conduit son cours
dans la la variété de ses parcours.

C'est en terrassant la quotidienneté potentiellement monotone de nos veilles que l'éveil à soi trouve à s'accrocher. Faire de chaque jour un chemin propre favorise la curisoté naturelle.

Pas vif comme l'air
prend plaisir à l'énergie
de l'en-soi qui le soutient.

S'activer continuité,
une aisance à être.


26 12 20
Le même oiseau dodu s'étire,
pénombre avant l'aube
& lisse ses plumes dans le charme.

Trois corbeaux dans les bouleaux:
Territorialités.
Un avion, panache brillant,
lumière du sud-est.

L'eau, bouillons bruns,
fulmine un peu
contre sa propre lenteur.

L'amont chargé de limons
bousculés par les pluies.
Elles s'évadent à coups de vagues.

Un vent biseau leur cisaille
les ailes. Ce confort-là
promène le doute en l'émancipant.

Joie arrimée au corps
dans la lumière d'hiver.
L'acouphène, cette présence intérieure,

rend le silence audible.
La ville savoure l'éveil de ses rues.
L'humain sabbatique tergiverse,

comme si le jour actif
demandait encore à s'alléger
avant la foule acolyte & virale.


19 12 20
Le dépouiller de ses apparats
dispose le corps à convenir
de son meilleur cours diurne.

Le corps s'offre au dégouliné
de quelques sagesses
entées en lui.

Ces bouillons chatouillent
les confins de l'éveil
où rôdent tant de gestes sans garde-fou.

Les allants frôlés
au pied des grèves moussent
sur les frises de leurs vagues étirées.


16 12 20
Se tenir à l'accueil
prêt à l'inondation:
l'astre apparaît frontal,

paupières basses,
en s'échappant de sa cache,
un toit pentu proche

de l'église. Se sourient
quelques instants médités.
L'air frais se faufile

à travers l'espace
entre les deux caissons
du bureau paternel.

Le quasi-solstice balise presque
le point d'arrêt de sa fuite
vers l'hémisphère sud.
[Durée de l'arc diurne (éclairement du sol) & différence théorique de clarté. Source SAL]


15 12 20
Aspirer à de fraiches inspirations,
être sans caprices,
suivre les inclinations du corps,

à l'écoute de ses besoins.
Se maintenir dans une prudence
(trop ?) intransigeante amoindrit

la diversité des jours.
Les ressorts inscoupçonnés
de lectures fonctionnent bien,

en sus des variations
délogeant toute routine
qu'un ermitage choisi

pourrait installer.
L'inédit pandémique sollicite
le moindre recoin.

Se ressourcer, c'est
alimenter corps
à la source même.

S'en écoule une énergie disponible.
L'extérieur-jardin-solaire
même bref rayonne.

Vers 15h, l'armure lumineuse
s'évanouit en soupirant
d'un souffle si las.

Corps intensément
déposé émerge plus tard
en s'agrippant au réel.

La seconde façon du jour
peut s'épanouir.
Chaque jour, une endurance réussie.


12 12 20
L'oiseau s'enmiette plein le bec.
Son plumage brun foncé
est propice à le fondre

dans l'automne.

Assidu, tenace, systématique,
chaque pavé se voit nettoyé
de miettes semées en matinée.


10 12 20
Longes dénudées,
lombes exposées
virevoltent par vents fripons,

jamais loin d'une des portes
qui tambourinent sur les flux
assortis à la source.

Une flamme énergétique
s'y entretient en léchant
en soi les élans

pleins d'allant.

& puis tomber là comme une souche
& redresser le tronc au cycle suivant,
puzzle reconstitué.


9 12 20
Couffin d'extérieur
que le nulle part nimbe
dans un nuage européen

hébergeant une écriture
adossée au havre intériorisé
auprès de La Léonardienne.

Ces activités paisibles
ne mangent pas de pain
& se plaisent à

tenir en éveil
l'énergie disposée
à y circuler.

Ce jour maintient aux haies
un froid manteau blanc.
L'hiver martèle sa présence.


8 12 2020
Il aurait eu 96 ans.
Mousses pelliculées:
un givre déposé là

par la nuit enciellée
d'étoiles. Une saupoudrée
que la finesse inspire.

Une pâleur solaire mosane
à l'heur de plaire au reflet
saisi au vol en longeant la berge.


4 12 20

Quant à l'ordre épuré qui régnait en sa tête,
il entreprit d'y diriger une attention
propice aux rangements, déjà dans

la pièce de vie face au jardin.
Un retard s'y était empilé,
sans que cela soit devenu

une somme négligée,
tout au plus quelques concrétions stratifiées.
Il y consacrerait des instants.

Quelqu'éveil accorché à une lune
décroissante l'aura sorti
de la couette aux couleurs vives.

Le corps savait ne pas s'en formaliser.
Il suffisait qu'un cycle de veille
sommât un autre de sommeil

pour que le suivant survint
& qu'il regagne son cocon
dans une continuité indiscrète

face à la vacuité des jours faibles
où la nature se ramasse
dans la moindre anfractuosité

propice à y maintenir une flamme
que le prochain printemps forcira:
tout y persiste en s'y rénovant.


3 12 20

8h36
Se faufiler sur le temps qu'il fait,
l'idoine façon
de se coller au réel.

y exercer comme à plaisir
un corps tout disposé
à s'y affranchir sans émeute.

15h36
Un lent éteignoir cosmique
mouche la clarté terrestre,
hémisphère nord,

en épaississant son voile
sur l'humide froideur
tenue à distance

derrière une vitre.
Ce condensé lumineux,
chaque minute compte,

s'effondre encore pour
une quinzaine avant d'inverser
tout en lenteur le sens du balancier.

En cette saison,
patience infinie
est de mise. S'y repose,

corps vertigieux,
la vertu d'un voeu pensé
s'accomplissant en soi.

02h55
Quant à l'ordre épuré
qu'il fait dans sa tête,
il entreprit d'y diriger

une attention davantage
tenue aux rangements
d'une bibliothèque:

un retard s'y était accumulé
sans que cela soit devenu
une somme négligée,

tout au plus quelques empilements
stratifiés. Il y consacrerait
quelques jours pluvieux.

Quelqu'éveil accroché à une lune
décroissante l'aura sorti du lit.
Il savait ne pas s'en formaliser.

Il suffisait qu'un cycle de veille
sommât un cycle de sommeil
pour que le suivant survienne dans le cocon

d'une continuité disponible
face à la vacuité des jours faibles
pendant lesquels la nature

se ramasse dans la moindre anfractuosité
propice à y maintenir une flamme
que le prochain printemps forcira.


2 12 20
Parcourir, pédestre,
cette banalité rurbaine
entre de rares parcimonies humaines;

Chaque pas pose sa semelle
sur l'inédit d'un circuit allongé:
la chaleur corporelle s'installe;

la chauffe rayonne,
capuche précieuse.
Comme s'il s'agissait

de tenir au plus près de soi
la chaleur animale
que le corps propage.

Quelques toitures quatre-pentes
datent furieusement
ces bungalows à chapeau

pointant vers le ciel
leurs viduités pensives.
Elles furent un temps à la mode.

Sans pluie, cette non-campagne
est marchable. Sans plus.
Fossés entassés

de bois morts entre lesquels
circule un filet d'eau
qu'une prairie dévalante emmène

Le corps citadin patiente
à l'écart des foules en mal
de plastiques pour les gamin·e·s...

Autant de viralités potentielles évitées !


01 12 20
7h44
Flamme dans le matin calme,
droite en son foyer,
émerveille un sourire

au visage du lecteur
qui en guette le sacre
du coin de l'oeil réjoui.

*     *     *     *     *

Kyrielle assidue
s'égoutte à même
la brièveté du jour,

calfeutrant le corps
confit en un intérieur
ardent/art dents.

Le ronron intérieur familier
tapisse le fond sonore
silencieux. S'en détache

chaque pellet qui rejoint
le cendrier du foyer.
L'en-dedans de soi

s'accepte, car il est un donné.
Émerge un accord
profond avec l'en-corps.


À peines éplorées,
elle effleurait la terre
de toutes les larmes de son corps...

Elle pleuvait...
à en dessiner des gouttières
sur chaque fenêtre.


Ce n'est pas en martelant plusieurs fois
une imprécision qu'elle en devient plus précise.


2 12 20
Progresser pédestre
en cette banalité rurbaine
entre de rares parcimonies humaines;

Chaque pas pose sa semelle
sur l'inédit d'un circuit allongé:
la chaleur corporelle s'installe

la chauffe rayonne,
capuche précieuse.
Comme s'il s'agissait

de tenir au plus près de soi
la chaleur animale
que le corps propage.

Quelques toitures quatre-pentes
datent furieusement
ces bungalows à chapeau

pointant vers le ciel
leurs viduités pensives.
Elles furent un temps à la mode.

Sans pluie, cette non-campagne
est marchable. Sans plus.
Fossés entassés

de bois morts entre lesquels
circule un filet d'eau
qu'une prairie dévalante amène

Le corps citadin patiente
à l'écart des foules en mal
de plastiques pour les gamin·e·s...

Autant de viralités potentielles évitées !


3 12 20
15h36

Un lent éteignoir cosmique
mouche la clarté terrestre,
hémisphère nord,

en épaississant son voile
sur l'humide froideur
tenue à distance

derrière une vitre.
Ce condensé lumineux,
chaque minute compte,

s'effondre encore pour
une quinzaine avant d'inverser
tout en lenteur le sens du balancier.


4 12 20

Quant à l'ordre épuré qui régnait en sa tête,
il entreprit d'y diriger une attention
propice aux rangements, déjà dans

la pièce de vie face au jardin.
Un retard s'y était empilé,
sans que cela soit devenu

une somme négligée,
tout au plus quelques concrétions stratifiées.
Il y consacrerait des instants.

Quelqu'éveil accorché à une lune
décroissante l'aura sorti
de la couette aux couleurs vives.

Le corps savait ne pas s'en formaliser.
Il suffisait qu'un cycle de veille
sommât un autre de sommeil

pour que le suivant survint
& qu'il regagne son cocon
dans une continuité indiscrète

face à la vacuité des jours faibles
où la nature se ramasse
dans la moindre anfractuosité

propice à y maintenir une flamme
que le prochain printemps forcira:
tout y persiste en s'y rénovant.


8 12 2020
Il aurait eu 96 ans.
Mousses pelliculées:
un givre déposé là

par la nuit enciellée
d'étoiles. Une saupoudrée
que la finesse inspire.

Une pâleur solaire mosane
à l'heur de plaire au reflet
saisi au vol en longeant la berge.


9 12 20
Couffin d'extérieur
que le nulle part nimbe
dans un nuage européen

hébergeant une écriture
adossée au havre intériorisé
auprès de La Léonardienne.

Ces activités paisibles
ne mangent pas de pain
& se plaisent à

tenir en éveil
l'énergie disposée
à y circuler.

Ce jour maintient aux haies
un froid manteau blanc.
L'hiver martèle sa présence.


10 12 20
Longes dénudées,
lombes exposées
virevoltent par vents fripons,

jamais loin d'une des portes
qui tambourinent sur les flux
assortis à la source.

Une flamme énergétique
s'y entretient en léchant
en soi les élans

pleins d'allant.

& puis tomber là comme une souche
& redresser le tronc au cycle suivant,
puzzle reconstitué.


Statistiques

Membres
17
Articles
3423
Compteur de clics
5267397

Recherche