La surexploitation de la force de travail par les "patrons" au XIXè siècle, pour ne pas remonter plus loin dans le temps, a poussé les ouvriers à s'organiser. Parallèlement aux guildes, compagnonages et autres organisations regroupant des artisans, les ouvriers de l'industrie primaire et secondaire ont aussi décidé de se regrouper. Les syndicats et les partis politiques viennent d'abord à l'esprit. Ils ont aussi décidé de prendre pied au coeur même de l'organisation capitaliste: le commerce et la production industrielle de biens de consommation. Des intellectuels ont mis leur savoir-faire au service de la classe ouvrière et se sont lancés dans la création de coopératives de consommation, hyperlocales d'abord, puis régionales, voire même nationales.


Statistiques

Membres
17
Articles
3445
Compteur de clics
5669319

Recherche