Sur sa peau délicate
Elle glissera, fugace
Et il la confondra
Au sel de ses larmes.

Noyé dans sa torpeur
Il foulera la terre
Sans même s’apercevoir Sauver
Qu’à ses pieds elle s’écrase

Et elle redoublera
S’acharnera sur lui
Jusqu’à ce que, liquéfié
Il lève enfin les yeux :

« Merde, il pleut »


Statistiques

Membres
4
Articles
3552
Compteur de clics
6851336

Recherche