Quand je serai petite
Je serai bonne en gymnastique
Je saurai sauter à la corde
dans la cour de récréation
J’irai à la bibliothèque
Je prêterai mes livres à moi
J’irai toute seule à l’école
J’apprendrai à nager la brasse
dans le bassin de natation
Et même je boirai la tasse…
Je pourrai manger à l’école
J’aurai des chiques pour dix-heures
Je n’aurai jamais mal aux dents
Pour sûr, j’embrasserai Annette
J’irai chez les scouts pour dormir
sous la tente et faire du feu
Même j’irai en colonie
Je serai – qui sait ? – pensionnaire
J’aurai ma chambre rien qu’à moi
Je grimperai haut dans les arbres
Je me roulerai dans les herbes
Dans le grenier il y aura
une vraie malle aux trésors
On me mènera à la foire
Je ferai des tours de manège
Je mangerai des croustillons
Après j’irai en balançoire
Et – tant pis – j’aurai mal au cœur
J’irai en excursion scolaire
à Wégimont, au zoo d’Anvers
J’irai au bal de carnaval
danser, lancer des confettis
J’irai jouer chez mes copines
Elles pourront venir chez moi
Je ne mettrai pas mes lunettes
Et j’aurai un petit copain
qui voudra me tenir la main
Je vendrai des fleurs en papier
sur la plage de Coq-sur-mer
Je pourrai nager dans la mer
Rouler à vélo sur la digue
J’irai au cinéma pour voir
Ben-Hur et sucer des Frisko
Je serai de tous les goûters
d’anniversaire, les mariages,
les communions, les réveillons,
et aussi les enterrements
J’aurai des morts au cimetière
où je déposerai des fleurs
Je ne comprendrai pas plus tard
On répondra à mes questions
Je parlerai la bouche pleine
Je mangerai avec les doigts
Je dirai tout plein de gros mots

Quand je serai petite
J’aurai une vraie enfance.


Recherche

Statistiques

  • Membres 4
  • Articles 3594
  • Compteur de clics 8953526