L'aube vue par P. Valéry: « Modulation de l’aube: Il y a un moment où la lumière commence à s’en prendre aux choses, à leur faire balbutier leurs formes… Il y a d’abord quelque chose, puis des choses. Et c’est exactement comme dans la Genèse. Et tout se passe comme il est décrit dans le célèbre chapitre 1. Division de l’homogène, du rien ou du chaos ad libitum. Il y a une petite enfance de la figure du monde d’un jour, pour un lieu donné. » Poésie perdue, 241-2.


Statistiques

Membres
17
Articles
3444
Compteur de clics
5660948

Recherche