Le silence est une douleur indicible
L’indicible dit la douleur silencieuse
La douleur devient silence indicible

Une douleur rôde dans ce silence indicible
Une douleur se rôde en silence indicible

Se dire douleur pour la faire taire.
Se dire doux leurre
pour le faire taire.

Douleur dite, se tait-elle ?
Elle crie moins fort.

Le cri de la douleur dite
s’éteint dans la bienséance.

Un sourire en cajole
les cendres brûlantes
qu’entretient le souffle fondateur
où renaît le feu.

L’amour est absolu
au cœur du germoir.
En dehors, le réel le dissout.

S’en tenir au désespoir sans faute.
Sans faute.
La douleur efface sa faute
une fois le mot dit.


Le maudit Véronique Sanson.
L'écouter vibrer, la lire
Se lover entre ces cordes vocales-là
& vibrer vibrer vibrer


Il s’agit d’accepter
l’injustice aveugle
d’une contingence
si tard rencontrée.

Un trouble pas sage &
en forme de doux leurre
mais la vie n’est pas sage
sinon elle ne serait pas la vie.


Statistiques

Membres
17
Articles
3387
Compteur de clics
4829137

Recherche