La force de cette blancheur-ci
s'émeut d'un passage-arrêt-démarrage :
l'ICE est racé,
serein, comme innocent,
malgré l'intrusion glissando,
l'arrêt silencieux,
le départ coulé.


La forme, la blancheur
émeuvent au passage,
arrêt, démarrage
de l'ICE racé, serein,
comme innocent
de cette douce pénétration
d'une passivité jouisseuse,
et d'un départ-retrait
respectueux et galant.


Le va et vient délicat,
tantôt par l'avant,
tantôt par l'arrière,
tantôt gauche,
tantôt adroit,
apporte, porte, emporte
sa blancheur formelle
à cette forme blanche-ci.

La force émerveille la blancheur.


Statistiques

Membres
4
Articles
3552
Compteur de clics
6858987

Recherche