Impérities multiples du monde politique à tous les niveaux
– & en Belgique ça nivelle, ça compartimente à qui mieux mieux
en autant de fiefs, de chasses gardées –
face au monde agricole hesbignon


 

L'incapacité à contraindre les grands électeurs que sont les céréaliers hesbignons à modifier leur gestion désastreuse des sols depuis une cinquantaine d'années n'honore pas & le monde académique & le monde politique.

Les céréaliers sont devenus de mauvais gestionnaires de leurs terres dont ils sont souvent propriétaires.

À la moindre pluie soutenue, leurs horizons pédologiques maltraités déboulent dans les rues en contrebas de leurs champs sillonnés dans le sens de la pente. À force d'être remués/retournés, ils sont devenus incapables de retenir & d'absorber les eaux dévalantes.
Cette fois, cela a concerné la rue de Tirlemont à Hannut. Ces pauvres gens en contrebas ont vu leur maison traversée par des flots de boues arrachées des champs en amont. Ils ont pourtant acheté bien cher leur parcelle de terrain, souvent à ces mêmes grands propriétaires terriens d'ailleurs.

Ville de Hannut, gestion libérale majoritaire - 15 sièges sur 25. La paille déposée en bord inférieur de champs a probablement été achetée bien cher elle aussi. Personne ne souhaitera à ces habitants une prochaine forte pluie pour démontrer la probable inanité de cette mesure provisoire à retenir efficacement les terres.

Quand nous révolterons-nous contre ces lacunes/impuissances/impérities/incompétences soumises ? Contre de probables collusions aussi... dont nous, les sans-grade, sommes les victimes impuissantes. Leur aveuglement nous noie: ils ont voulu croire 👹👹 que ce système productiviste était indéfiniment tenable par la terre. Il serait temps de la laisser se reposer, se régénérer en pratiquant le no-tillage farming, la permaculture en changeant de système de production. À certains endroits, les horizons se sont amincis à l'extrême. Pourquoi se sont-ils si longtemps voilé la face ? Par appât du gain, probablement. Plaider l'ignorance quand les entrepreneurs agricoles ont fait des études supérieures, c'est assez peu crédible, hein.

Ils n'ont pas voulu savoir. Ils se sont bouché les oreilles. Ils nous font endosser le rôle de dupes sans nous demander notre consentement évidemment ! & ce ne sont pas les assurances qui indemniseront correctement; ça se saurait, sinon !

 

Statistiques

Membres
17
Articles
3527
Compteur de clics
6658020

Recherche