Au terme de ce parcours à travers la mésologie (il faut aussi savoir diversifier les sources de la joie), il m'a paru utile (à moi et pour moi) de rassembler en un même lieu les tableaux de synthèse dont j'ai parsemé mes lectures d'ouvrages d'A. Berque. Autant vous faire profiter de ce rassemblement, non ?
La mésologie m'achève avant que je n'aie achevé d'en lire et d'en comprendre tous les recoins. C'est ainsi. Elle demeure une avancée essentielle dans ce parcours-ci.
Et un éloignement ne signifie pas autre chose que se tenir à distance, comme pour rester accroché fermement au réel. Nul reniement donc. Ce corps-ci revêt le châle du fervent distancié. 28 02 16

Les voici donc, bruts de décoffrage ces tableaux; ils ne pourront être utiles qu'à celles et ceux qui s'y plongeraient avec le sérieux et l'enthousiasme que requiert la pénétration dans des mondes neufs soucieux de prouver par des cheminements (trop ?) abrupts la pertinence des propos tenus:

Infra-rouge Zone visible pour l'oeil humain Ultra-violet
L'AVAL des représentations des choses
concrètes & particulières relevant de la
terre
Formes visibles L'AMONT du dao/tao, le processus constitutif des êtres
    métaphysique
  Mots japonais pour désigner la forme  
SUGATA KATACHI KATA
Forme singulière sous laquelle un certain
être apparaît dans une certaine occasion
Formes visibles. Le mot le plus général
pour dire forme en japonais
Forme matricielle / forme / modèle / moule / patron /
style / règle d'usage / convention.
pas visible.
commande l'actualisation des formes visibles.
Extériorisation   Intériorisation
 technique    Symbole
 Cosmisation du corps    Somatisation du monde

« C'est par nos systèmes symboliques (colonne de droite) que l'immensité de notre monde est aussi entièrement en nous, incarnée par les synapses de nos neurones. » (47)

  Quant au paysage,  
Tout en ayant substance,   il tend vers l'esprit.
    (Zong Bing, Traité du paysage)

From Fefmao


BIOSPHÈRE ÉCOUMÈNE
Umgebung Umwelt
Donné environnemental
objectif, brut
Le milieu
Quantitatif Qualitatif
Information Signification
Shizen kankyo Fudo
Objet que se donne la science
dans le dualisme moderne
Subjectité
de l'être humain (12)

PAYSAGE

EMPREINTE MATRICE
Le paysage exprime une civilisation. Le paysage participe à des schèmes,
à de la culture de perception, de conception, d'action.
Ces schèmes canalisent la relation d'une société à l'espace et à la nature.

From Fefmao


PRISE

CES PRISES PEUVENT ÊTRE EXEMPLE: la NEIGE
- des ressources - stations de ski
- des contraintes - pour les éleveurs de vaches
- des risques - avalanches
- des agréments - pour le lugeur et le photographe

  M. LEROI-GOURHAN (in Le geste et la parole)

La thèse de cet auteur est également géniale. Pour lui, l'émergence de notre espèce est la reconnaissance du milieu (le corps social pour lui) qui est le complément nécessaire du corps animal individuel. « L'évolution d'une lignée de primates en genre humain s'expliquerait par trois processus:


TROIS PROCESSUS

LEROI-GOURHAN MÉSOLOGIE
- 1. Anthropisation de l'environnement par la technique, - 1. Cosmisation du corps par le déploiement de la technique;
- 2. Humanisation de l'environnement par le symbole, - 2. Cosmisation du symbole par la transformation de l'environnement (Umgebung), ce qui en fait un milieu (Umwelt);
- 3. Hominisation du corps animal par effet en retour de la technique et du symbole. - 3. Somatisation du milieu dans la transformation du corps.

From Fefmao

INTERPRÉTATION PAR - les sens CATÉGORIES PRÉDICATIVES:
- la totalité des êtres vivants
- l'action - la totalité des êtres vivants
- la pensée - les animaux supérieurs « car elle suppose la représentation distale (à distance) et la réaction proximale ». 31
- la parole - les humains; la parole « distingue les humains des autres vivants. » 31

From Fefmao


CALAGE TRAJECTIF
Prend la forme d’une apparition d’une nouvelle forme de vie. Il s’agit de traverser, de transférer ces nouvelles formes de vie en dehors de contrées anciennes, pleines de vides.
S’atteler à lui faire vivre ces nouvelles formes de vie lui permettra d’en définir ces formes. Il s’agit de remplir petit à petit ces nouvelles formes de vie
☯  en faisant apparaître, comme des bulles qui éclatent à la surface d’une eau calme,
☯  puis en comblant les gouffres laissés par la vie dans le corps qui ne savait pas.
Cela reste encore conceptuellement vague pour le moment parce que cela s’imbrique intensément dans le vécu quotidien. Même si cet essai définitoire participe à l’évidence de la clarification. C’est probablement ce qui est arrivé lors de cette séance de la JOIE PLEINE.

From Calage trajectif joyeux


 CHÔRA TOPOS
 PLATON
- 428/7 à - 348/7

 (Le Timée)
ARISTOTE
- 384 à - 322
 MILIEU LIEU
À l'identité indéfinissable,
 À LA FOIS empreinte &
 matrice
Sans lien avec le sujet logique ("la chose")
À LA FOIS ontologique & cosmologique
- À LA FOIS A & NON-A (38)
La chose est A.
Le lieu est NON-A
  Puisque la chose & le lieu sont distincts et séparables, un individu coupé de tout
milieu, & strictement délimité par son enveloppe corporelle.
S'ENGLOUTIR dans le milieu, la chôra, hors les murs de la ville. ÉMERGE du milieu le TOM - individualiste
S'engloutir dans le milieu,dans l'ambiance. La perspective symbolise l'émergence du sujet moderne.
  Fuir le monde pour le moi (H. Arendt)
H. Arendt dénonce "cette fuite du monde pour le moi" propre à la modernité.
La question selon Platon: Pourquoi faut-il que les êtres aient un ?
(Fefmao, 21)
La question selon Aristote: sont les êtres ? (Fefmao, 21)
COSMISÉ DÉCOSMISÉ


La remise en monde du sujet va pouvoir avoir lieu entre sujet, soi, moi et la déperdition, cette dilution avancée, du sujet en Topos Ontologique Moderne. Voilà pourquoi le mot topos apparaît dans cette expression aux références complexes; je continue de lui préférer le syntagme « l'homme moderne », même si bien sûr la référence, culturellement très upperclass, à Aristote est perdue.


TOM  Topos Ontologique Moderne; par son manque à être,  le TOM est un infirme ontologique,  ce qui le rend exceptionnel  parmi les autres humains. PT 35 76
TOM

 N'est plus un citoyen,  il n'a pas de souci pour autrui,  il est sans corps médial,  c'est un particulier qui n'a pas de milieu donc, un individuel coupé de tout milieu et strictement
 délimité à son enveloppe corporelle: telles sont les  caractéristiques essentielles de ce que j'appelle le TOM;  il est la figure de l'individualisme et du dualisme  contemporains:

« Le TOM a prétendu se détacher  de son milieu, càd de la Terre, en s’enorgueillissant  de ses progrès techniques. Lapreuve est faite aujourd'hui de son outrecuidance puisque l’on sait désormais  qu’à continuer ainsi, l’espèce humaine ravage son propre milieu & risque donc sa propre extinction  (la planète, elle, en a vu d’autres). » PT 35

From 02 Destins du sujet


Différences entre

Fétichisation  Trajection
définie  indéfinie
   = suite indéfinie d’assomptions &  d’hypostases, ces dernières étant  l’apparition d’une forme de vie.
Il y a arrêt sur objet.  Il y a apparition d’une forme de  vie.
Et donc consommation de toujours plus d’objets = compulsion d’achats de livres = hypostase de la connaissance. Cette valeur de la marchandise dans le monde  objectifié du TOM. 61 62  
La fétichisation « FIGE le procès (le processus, la progression) trajectif, dans une seule de ses deux phases » 62.
C’est parce qu’elle fige le processus sur une des deux phases qu’elle est néfaste.
 
Je ne sais pas laquelle des deux. Cela n’est pas dit: ou alors je n'ai pas compris l'allusion.
Assomption ou hypostase ?
Je penche pour hypostase mais sans aucune certitude.
 
C’est en cela qu’elle est néfaste.  

From 03 Destins de l'objet


TÉTRALEMME   PT 157  
En logique En français  Selon
 YAMAUCHI
 Selon
 NAGARJUNA,
 Bouddhisme
 du grand
 véhicule
A AFFIRMATION 1er lemme  1er lemme
NON A NÉGATION 2e lemme  2e lemme
NI A NI NON-A  BI-NÉGATION,
 NÉGATION
 ABSOLUE
3e lemme  4e lemme
À LA FOIS A
ET NON-A
BI-AFFIRMATION 4e lemme,
le syllemme
3 e lemme
  Yamauchi INVERSE L’ORDRE de
Nagarjuna qui est le fondateur
du bouddhisme du grand
véhicule, une religion donc.
Son ordre est « un bouclage
indéfiniment répété sans aucun
développement de la pensée.
Pour lui, c'est la bi-négation
qui est décisive.
Yamauchi la met en
3e lemme et donc ouvre.
 PT 157  
  Pour la mésologie, le tétralemme
permet de comprendre la pleine
réalité profane, c’est-à-dire tout
simplement celle où nous
existons, notre milieu.
 PT 159  
  ON PASSE du 3e lemme au
4e lemme par la LEMMIQUE DU
C'EST-À-DIRE « dans une
immédiateté à la fois
temporelle & spatiale
qui relève de l'intuition,
non de la dialectique. »
   
  Entre deux termes, A & B SOKU /
c'est-à-dire exprime un rapport
dans lequel A est/n'est pas B.
C'est bien le 4e lemme,
le syllemme où l'on prend
à la fois A & NON-A.
 PT 159
 

From 03 Destins de l'objet


PAYSAGE  On ne peut parler de paysage que si, par ordre de discrimination décroissante, il existe:
 1. une réflexion explicite sur le paysage  en tant que tel;
 2. un ou plusieurs motspour dire paysage;
 3. une représentation picturale du paysage;
 4. des jardins d’agrément;
 5. une littérature (écrite ou orale) chantant l’aménité de l’environnement. PT 51
PAYSAGE Mode sensible de la relation d'un sujet individuel ou collectif à l'espace & à la nature;
implique particulièrement la vue et les échelles moyennes. PT 229 PT 185

From 03 Destins de l'objet


  « Quant au paysage,  
tout en ayant
substance,
  il tend vers l'esprit. »
(Zong Bing,
Traité du paysage)
 LA NOTION
APPARAÎT 
Où ? en Chine en Europe
Quand ? au 4e siècle à la Renaissance
Domaine ? en poésie en peinture

From 03 Destins de l'objet


PLATON NISHIDA
Champion de la transcendance
de l’être absolu
Champion de l’immanence
du néant absolu
Kosmos=ouranos Sekai= mu
Monde = le ciel Monde = néant, alias le vide bouddhique;
le sinogramme représentant le vide bouddhique veut dire le ciel.

 From 04 Acosmie ou cosmicité ?


L’être médial  survit à  l’être individuel
La technique  ''  l'artisan
Le poème  survit au  poète
La ville  '' à  l’habitant
La langue  ''  ceux qui la parlent.
(108)

From 05 La médiance humaine


Certaines langues ont une « disposition linguistiquement (naturelle-jm) à la concrétude. » D’autre moins.

Tradition gréco-latine  Tradition japonaise 
 1 le verbal est prolixe  1 Le verbal est peu exalté
 2 la syntaxe porte davantage sur le verbal.  2 Comportement, circonstances, milieu sont normés.
 3 l’extra-verbal moins de règles propres communes (ce savoir-vivre est d’abord un savoir… qui se perd !)  3 L’extra-verbal se règle par une syntaxe extra-linguistique propre.
Exemples: art des fleurs, arts martiaux, tel le karate.
Ce sont des KATA, « des formes collectives canalis[a]nt des façons
d’agir individuelles. » 136
Ces KATA sont des matrices temporelles (suite de gestes en karate)
& spatiales (topologies entre éléments dans l’art des fleurs). 136
Ces matrices font empreintes sur les individus.
Topologie: Rapport des lieux entre eux, suppose donc la chorésie.
Chorésie: Dimension du pareil et de la référence; décomposion de la
réalité topique et recomposition de ses éléments dans des systèmes de
significattion permettant de communiquer, càd de représenter
partiellement la réalité ailleurs qu'en son lieu de présence;
appareillage du topique à l'ailleurs, en systèmes de référence, donc de
communication; extension d'un tel système dans un espace abstrait ou dans une
étendue concrète.
 4 le milieu va-t-il de soi ?  4 Le milieu va de soi.
 5 L’explicite est nécessaire.  5 L’implicite suffit.
 6 TOM du POMC  6 médiance nippone. Nishida saisit cette concrescence dans la « logique du lieu »

 From 06 Croître ensemble


Platon Aristote  A. Berque
Chôra  Topos  
*Chôranyme  Toponyme  Mésonome  (le seul
 attesté 135)

 *mésonyme
*Chôranymie  Toponymie  *mésonomie
 *mésonymie
Pour les milieux  Pour les lieux  Pour les mi-lieux

From 06 Croître ensemble


Logos Lemme

= parole
= pensée ou faculté de penser
= raison, au sens de principe.
Viens de LEG, cueillir, choisir, a donné en grec:

  • d'abord rassembler, compter;
  • puis dire, raconter. D'où le substantif dérivé: logos.
 = ce que l'on prend pour accordé
 = assomption
 = thèse
 = se dit des prémisses du syllogisme.
 = propriété préliminaire dont la démonstration préalable est nécessaire
 pour démontrer la thèse  principale qu'on se  propose d'établir. 146
Pour Aristote 148  Pour Yamauchi
A = identité  Affirmation
Non-A = contradiction  Négation
Le tiers exclu = l’impossibilité d’être à la fois A et non-A.
A et non-A « étant incompatibles, un seul des deux peut exister ».
« Le monde du logos exclut leur coexistence. » 148
Pour l’Occident, le logos décompose analytiquement
cette concrescence des choses. Et c’est peut-être
à cause de cette dé-composition du lien étroit qui existerait entre les mots et les choses que le logos occidental en viendrait, en serait venu à « engendrer le TOM et la décosmisation moderne; notamment la disjonction, par le capitalisme, entre le travailleur et le travail. » 152
 Le tiers inclus = la possibilité  d’être à la fois A et non-A. « Le monde de la réalité est à la fois être et non-être. »
 148
 Pour l’Orient, la réalité se compose de l’aller-avec des mots et des choses. C’est une croissance conjointe à laquelle il est insisté,  une concrescence. 151
Le principe de contradiction structure la logique [du logos]. Chez Hegel, le principe de contradiction devient la dynamique de l’être lui-même.  A. Berque et Yamauchi T.  affirment qu’il y a une logique en dehors du logos. Ils y perdent dès lors « cette arrogance et cet abus de  pouvoir de la pensée  occidentale. » 149
  La pensée orientale adopte la logique du lemme. Elle constitue « une aile du système de pensée mondial ».
 Pour l’Occident, la phrase « Julie est triste» est possible. Le logos se donne libre cours par rapport à l’existence. « Vous avez beau ne pas être Julie, et donc en toute rigueur être incapable de dire qu’elle est triste, le logos (votre langue maternelle) vous permet de vous abstraire de cette incapacité concrète.
En somme, dans le plus banal des énoncés, vous pouvez transcender l’existence ! » Le logos transcende l’existence.
 
  La parole ne s’abstrait pas « du reste des phénomènes » 150
La poétique japonaise confirme la même disposition: chaque être vivant chante son chant telle la fauvette ou « la grenouille qui gîte dans les eaux ». note 270, 150-1.
Il s’agit dès lors « d’empêcher le logos de se donner libre cours »; il s’agit de « parler plutôt de concrescence, l’aller-avec des mots et des choses. » 151

En Occident, quand le logos l’a-t-il emporté ?
Quand cet aller-avec s’est-il disjoint ?
Avec Platon et Aristote ?
Un rapprochement entre les Présocratiques et le taoisme est fait par un spécialiste de Parménide, cité par A. Berque.  En occident, le logos l’a emporté: cela entraîne l’impossibilité de penser le symbolique

* où le duel est un,
* où A est aussi non-A,
* où les mots ont du sens

parce qu’ils vont concrètement avec les choses. 153

 

From 07 Admettre le tiers


La société est le moyen terme
concrètement nécessaire entre
l‘universel  & le singulier
la vie  & le vivant individuel
l’humanité  & l’individu humain

(Note 290)

En tant que ≠Parce que
Concrescence =
croître ensemble
 Causalité
A & B vont ensemble
se font mutuellement
exister.
A entraîne B.

From 07 Admettre le tiers

Médiance= le sens/la signification du milieu tel qu’il se définit par écoumène / biosphère / planète.

Trois niveaux
de sens
  Sens1
signification
Doué de /
capable de
1 la matière
inanimée
 Planète  Fleur ↓  
2 le vivant  Biosphère  ↑ arbre ↓  ☯  Perceptions
 ☯  sentir des choses
 soi ≠non-soi
 ☯  Subjectité,
 l’arbre
 possède un soi
 jusqu’à un certain
 degré2.
 ☯  La subjectité
 apparaît avec
 la vie.
 ☯  choisir
3 l’être humain  Écoumène     

from 08 La nature sens pour la nature

Watsuji Imanishi
Milieux humains  Milieux vivants (animaux)
 concept= médiance  Concept= écospéciation
 = moment structurel
de l'évolution
humaine
 
 subjectité  subjectité
 Cosmisation du corps
somatisation du monde
 environnementalisation
 du sujet & subjectivation
 de l'environnement
L'évolution humaine a
pour condition la
médiance = couplage
dynamique, dans notre
espèce, entre corps
animal & corps
médial.
corps médial = milieu
éco-techno-symbolique
 L'évolution des espèces
 aurait pour condition
 la médiance.

from 08 La nature sens pour la nature

 

Statistiques

Membres
17
Articles
3437
Compteur de clics
5552685

Recherche