Le meilleur de l'été embrase ces lysimaques au crépuscule d'une journée mémorable.


Quelques chevilles ouvrières de la banque en cours d'assemblée générale et le notaire, nécessaire pour l'ag extraordinaire qui modifiait les statuts. Je reviendrai sur le décompte des abstentions quand j'aurai "dormi dessus"...


Salle attentive et très chaleureuse lors de l'embrasement qui applaudit à tout rompre, pendant plusieurs minutes, le vote presque unanimement positif à la question de savor si la banque se crée. L'énergie dégagée par ces coopérateurs dégouline de haut en bas vers les deux présidents de séance et rebondit, nous inonde, nous embellit, nous fait toucher du doigt la confiance.
Toute banque repose sur la confiance entre ses clients et elle. C'est cela que les banques classiques ont perdu, notre confiance. Ils ont tellement fait n'importe quoi avec l'argent de leurs clients...

Une banque coopérative, c'est la somme de ses coopérateurs. Les coopérateurs sont la banque. L'adéquation est idéale sans être idéaliste (càd ne ressortissant que du domaine des idées, loin du concret), ni idéalisée.

Un parmi tant d'autres, j'ai reçu de l'énergie pour plusieurs semaines; nous nous sommes donné des forces. Nous avons exprimé notre confiance dans notre banque.


Le chemin sera parsemé d'embûches, de chausse-trappes, de peaux de bananes et autres matières glissantes. La vigilance sera de mise. L'équipe en fleurs comme bouquet final et une salve nourrie d'applaudissements en guise de remerciements et d'au-revoir.

Mais qu'est-ce que c'était bon ce bain de foule coopératif...

En être pour pouvoir dire
D’en avoir été.
La symbolique est forte.
Sans savoir si elle sera porteuse


Statistiques

Membres
17
Articles
3465
Compteur de clics
5823996

Recherche