"Très étrange manière d’exister, dit-elle, donc, tu écris, comment fais-tu ?"    Anne Bonhomme

Comment j’écris? Je ne sais pas
Pourquoi j’écris, peut-être…
Ou peut-être pas

Il en est des mots comme des rêves
Ils ne se commandent pas
Ils suivent des chemins solitaires
Dont on ignore les aléas
Ils sont  poissons de nos rivières
Vifs et secrets dessous les pierres

Demande-t-on au pêcheur comment il pêche ?
Trouve-t-on étrange qu’il pêche  
Qu’il en nourrisse son existence ?  
Au bord de la rivière
Ne voyez-vous que la rivière ?

Je veux y voir le paysage
Le ciel entier et sous les eaux
Le jeu des algues dans le courant
Je veux y voir au-delà du voir
Ce que je peux en deviner
Et de magie et de mystère

Si les poissons mordent à mon regard
Comment empêcher ma mémoire
D’enfiler quelque vif argent
Sur le fil fin de ma portée
Pour  l’emporter dans ma tanière ?
C’est tellement simple et c’ n’est pas cher !
Domi   17/03/13

***
Incitation de Béatrice Libert à l’atelier de Karel Logist


Statistiques

Membres
4
Articles
3552
Compteur de clics
6852344

Recherche