Ton thème zodiacal rangé sur l’étagère,
Tu rêves au philosophe beau comme Zorba
Que t’avaient destiné les étoiles bergères.
Mais au lit ce sont les os d’un pauvre zozo
Que tu gères.  Toi, tu le voudrais ésotérique,
Il te réfrigère, te traite de mégère.
Tu quittes la casbah, l’hosto gériatrique,  
Tu t’en vas gerber sur les gluantes zostères.
La cuisine est ta zone, mazo ménagère,
Cuis tes rizottos pour ce baba misogyne,
Dis-lui qu’il exagère, qu’il te turlupine,
Que tu le laisseras pour un philo-zorba.
Tu fumeras les opiacées et les rhizomes
Germinatifs, et tu verras la rare Zoragy.


Statistiques

Membres
4
Articles
3552
Compteur de clics
6852014

Recherche