La belle de bibliothèque
Promène son dragon chaque soir.
Elle exhibe au fond du couloir
Aisselles blondes, lèvres pastèque.

Si d’aventure elle croise un évêque
Elle interroge son petit miroir.
La belle de bibliothèque
Promène son dragon chaque soir.

Une soif de fêtes d’ombres et de discothèques
Anime son arrière-train en skaï noir.
On voit briller sur la pente de sa vie illusoire
La lame soudaine qui dissèque
La belle de bibliothèque.


Statistiques

Membres
17
Articles
3445
Compteur de clics
5669339

Recherche