Occupation du sol I
Un gamin, une gamine et une gaminette, même famille, viennent de placer huit essuies en rang d'oignon; le dossard N°7 a juste aidé la fille en short gris et aux cheveux blonds à les étendre. Puis il a trempé les pieds dans l'eau. Nelson en réduction, abîmé dans le paysage, il ignore le beau travail d'alignement que sa sœur met en place, suivie comme son ombre par la gaminette de 5-6 ans d'âge.
La stratégie d'occupation du sol bat son plein: 25 essuies vides pour 12 personnes à l'eau.


Occupation du sol II

Aujourd'hui la mère,
hier la gamine
au rituel plus primesautier.

La mère fait deux rangs.
La fille l'avait unique.


Occupation du sol III

Draps abandonnés
tôt matin
rompent la proxémique
plagiaire puisque  
d'autres s'installent
tout à côté de draps,
sans humains  
dont se distancier.


Occupation du sol IV

Ce matin, c'est le pater familias
qui s'y colle, aux huit essuies
en deux rangs. Pierres pêchées
en bord de mer car elles sont
tôt matin rejetées
par les ouvriers de l'ombre.

 


Statistiques

Membres
17
Articles
3445
Compteur de clics
5669528

Recherche