Sur une consigne de Serge Delaive

"Mon pays, c'est la pluie." Pascal Leclercq

À traverser les averses faute d'ivresse,
élytres crevées sous le poids des tempêtes,
au revers des litres d'éthylique détresse;

À soulever l'assaut de l'eau qui nous déleste,
nous écrase à la voûte d'un ciel sans comète,
nos ailes frêles et délavées protestent.

Que faire de nos corps au jeu du vent violent,
de nos laisses, nos vœux et nos voix qui s'entêtent?
S'enlacer à la terre aux mains des dieux absents.


Statistiques

Membres
4
Articles
3552
Compteur de clics
6852459

Recherche