Entre clair et obscur, un temps de rêverie,
Confidences d’un soir où l’exil est amer.
Elle déploie en silence ses nuances marries,
Puis se glisse en douceur sur un lit de fougères
Et déplore la perte des racines d’une vie,
L’ancrage impossible, la mémoire passagère :
Aléas d’un voyage dont le fil balbutie.

10/04/2012 dl


Statistiques

Membres
4
Articles
3552
Compteur de clics
6852174

Recherche