C'était tout juste après l'hiver,
Dans un jardin sorti d'enfer,
Qui avait souffert, qui avait perdu tous ses verts,
Y'en avait une à découvert,
Parmi les gravats elle poussait,
Tu l'appelais, tu l'appelais.

Ta mélancolie buissonnière, Orchidée noire, ta Moody Bloem, Sexynaufrage,
ta fleurnicheuse, ton miellodrame, ton brouillon blanc..
Ta bleue d'Outremeuse, ta poupousse, ta ville rose, ta Nougarose, Lewis
Corolle, ta fleur du bien, ta rose vers l'aine et ton brin beau.
Coquelitoris, ta vigne pas vierge, ta rose à lèvres, ton Rose
Baiser, ta lèvre osée, ta castraflore, ta Sex Pistils, ta Pink Baby,ta tubeureuse.
Ta pollenta, ta Rose Beef, ton rose d'oeuf, ton miellocake.
Ta Grose Bertha, ta ciboulotte, Popotelée, ta rosse crémière, ton épine-up
déboutonnée, ta plante Grâce de Monaco, ta rose pour la route,ta Lise
Ronron et ta hors-champ.
Ta flortiche et ta flormidable, ta rose rose, ta fleur en fleur et ta floflolle,
ta rose and roll, ton booginia, ta fleur en kit, ton IKEA, ta mauve qui-peut
.. et ton ortie de secours.
Ta rose bladi, ta rose blada, ton infusion à la vanille, ton unique came,
ta camomille, ton corps don rose, ton overrose.

Alors quelle importance, le nom des fleurs perdues..
Non tu ne te souviens plus du nom des fleurs perdues..
Ce dont tu te souviens c'est de la petite herbe bleue qui dansait
au milieu

du grand feu.
Et c'était bien, et c'était bien.
Non tu ne te souviens plus de toutes les heures perdues..
Ce dont tu te souviens c'est de ces jeux scabreux qui nous
menaient droit
aux cieux.

Et puis plus rien, et puis plus rien.

Rose Selavy


Statistiques

Membres
4
Articles
3552
Compteur de clics
6859266

Recherche