La papote met les deux locuteurs en joie simple:
une droguiste explique la différence entre quincaillerie et droguerie,
l'archéoforumiste accueille d'une oreille souriante,
le libraire lie conversation en son Comptoir,
le vendeur de canettes se fait scorpion joyeux,

l'homme à l'anorak rouge commente
au passant que je suis
les prix des vélos à louer
et dit notre joie à vivre ici plutôt que là,
la LAMPiste aussi, seuls les Liégeois comprendront l'allusion à une boutique...

Un bonjour entre lecteurs
se croisant dans l'escalier
de la bibliothèque publique
sans se connaître.

Une trouée délivre une incursion solaire voilée
sans effet sur la température:
seule la lumière s'échaude un fifrelin
sur la page du carnet agenouillé.

Un club de photographEs
mitraille deux dames assises,
papotant en attendant leur bus.
Elles opposent leur bienveillance africaine

à ces optiques chères
chassant l'exotisme
de façon moutonnière
& à trop bon compte.

Joies simples d'une ville ouverte
aux parfums nombreux
émanant d'une bonhomie* méridionale
héritée de l'histoire.


* Simplicité dans les manières, unie à la bonté du cœur, LGR


Statistiques

Membres
17
Articles
3444
Compteur de clics
5668171

Recherche